Goliath

Histoire du Triominos

  • Publié: 29 September 2014, Publié dans Général

    Le TRIOMINOS est, aujourd’hui, considéré comme l’un des plus grands classiques du jeu de société.

    Il fêtait ses 45 ans en 2012… Une bonne occasion pour faire un petit historique de ce jeu, auquel des dizaines de millions de joueurs se sont essayés…

     

    Naissance d’une légende :

    Le Triominos est né de l’esprit d’Allan Cowan, un américain né à Paris dans les années 30. Fasciné par les chiffres depuis sa plus tendre enfance, Allan a toujours su faire des mathématiques un jeu !

     

    Triominos 1960

     

    Ci-contre, la 1ère version fabriquée (vers 1960). Les tuiles étaient noires et la boîte triangulaire fabriquée à partir d’une boîte à chapeau.

     

    Cette obsession des chiffres le pousse finalement à créer à l’âge de 16 ans le Tri-Ominos : un jeu basé sur des combinaisons de trois chiffres numérotés de 0 à 9 inscrits sur des pièces triangulaires.

    Arrive la deuxième Guerre Mondiale et s’ensuit un long périple pour Allan et sa famille qui les conduira aux Etats-Unis. C’est là qu’il termine ses études et découvre la vie professionnelle au travers des multiples métiers qu’il exercera, dont ceux de professeur de Français, restaurateur, acheteur, etc.

    1ère version fabriquée (vers 1960). Les tuiles étaient noires et la boîte triangulaire fabriquée à partir d’une boîte à chapeau.
    Pour les jeux comme pour les bons vins, l’excellence vient aussi de la maturation. Allan continue de faire évoluer son idée et teste de multiples variantes de règles auprès de sa famille et de ses amis proches. Ce n’est qu’après maints essais qu’il aura l’idée de limiter à 5 la valeur maximale des Triominos, rendant ainsi le jeu plus fluide.

    C’est avec cette version que vous jouez aujourd’hui.

    Triominos USA années 70

     

    Ci-contre, la 1ère édition de Luxe éditée aux USA : années 70 les tuiles passent couleur ivoire et le resteront.

     

    1967 : 1ère diffusion à grande échelle aux États-Unis

    La route fut longue avant de trouver la personne qui va croire en son jeu. Il convainc enfin le fabricant de jouet américain Pressman de ‘jouer le jeu’ alors que les grands éditeurs lui avaient tourné le dos, ne devinant pas le potentiel de Triominos.

    L’engouement du public est alors immédiat, les années de labeur finissent par payer et la magie de Triominos convainc les familles.

    Fort de l’expérience américaine, Allan Cowan décide de traverser l’Europe à la recherche d’un nouveau public, qu’il sait plus difficile.

     

    Triominos France

     

    Début des années 1970 : la France première terre d’accueil européenne !

    C’est le retour à la terre natale pour Triominos mais le succès n’est pas immédiat. Le jeu se maintient sur le marché mais les ventes sont loin de celles escomptées.

     

     

    1989 : la toute jeune société Goliath, saisit tout le potentiel du jeu et acquiert les droits pour l’Europe. Dès la première année de lancement, le jeu est primé Jeu de l’année en Hollande.

     

    Triominos Junior Vintage

    Ci-contre, la première version “junior” du Triominos datant des années 70.

     

    Aujourd’hui, Triominos est devenu le best-seller que l’on connaît et se positionne dans le top des meilleures ventes de jeux familiaux dans tous les pays d’Europe.

    Et c’est en France, sa patrie d’origine, que les ventes sont les plus fortes aujourd’hui.

     

    On estime à 20 millions le nombre de Triominos vendus dans le monde à ce jour !

     

Copyright © 2014 Goliath. All rights reserved. All audio, visual and textual content on this site (including all names, characters, images, trademarks and logos) are protected by trademark, copyrights and other Intellectual Property rights owned by Goliath or its subsidiaries, licensors, licensees, suppliers and accounts. By using this site, you agree to the Privacy policy.